La Thérapie Craniosacrée Traumatologie

Seulement dans les dernières années les notions de « traumatisations » et de « malaises post-traumatiques » ont attirées l'attention sur les graves altérations du comportement et du mode de vie après un traumatisme. Avec des résultats de recherches neurobiologiques et une meilleure compréhension du déroulement neurophysiologique pendant et après pareil évènement, on c'est aperçu combien de fois dans notre pratique professionnelle on est confrontés à des personnes qui sont sujet à des malaises suites à des évènements traumatiques..

En pratiquant la Thérapie Craniosacrée souvent un très léger contact s'établit avec une expérience traumatique. Le toucher léger, le travail manuelle de contact, l'attention tournée vers l'intérieur, etc. encourage le client a être plus près de soi, ce qui fréquemment fait (re)vivre intensivement une expérience ou une situation écrasante. Le soi-disant "déclencheur", c.à.d. une incitation à revivre les traumatismes moins maniables ou de résoudre les réactions compensatoires et défensives, celles-ci peuvent lors de traitement en Thérapie Craniosacrée être facilités, trouvés et résolus. Toutefois de tels "Flashback" surchargés de stress peuvent être évités, pour cela il est nécessaire de pouvoir reconnaître à l'avance de tels déclencheurs. Pour être en mesure de faciliter le processus de bien-être au mieux, il est nécessaire de comprendre l'évenement et son vécu, de savoir le placer pour pouvoir réagir de façon appropriée. 

Pendant les deux formations autour du thème de la Traumatologie nous nous occupons tant de la compréhension en théorie de tels expériences et de leurs traitements que des conséquences pratiques, les limitations et les possibilités de la Thérapie Craniosacrée. Le but est de former une base de savoir-faire ainsi que de communiquer des approches conceptuelles. Dans la pratique cela aidera à reconnaître les traumatismes, de pouvoir capter les symptômes découlant d'un traumatisme ainsi que de pouvoir suivre des procédures de soutien et d'accompagner avec succès le processus de rétablissement.


Poursuivez avec ...